Un plan VĂ©lo ambitieux !


đŸšŽâ€â™‚ïž Daniel Leca - CompiĂšgne et son collectif P.A.C.T.E ont enjambĂ© leur vĂ©lo et se sont rĂ©unis samedi dernier sur le parvis de l’HĂŽtel de Ville de CompiĂšgne.


đŸšŽâ€â™‚ïžđŸšŽđŸ»đŸšŽđŸ»â€â™€ïžAvec plus d’une quarantaine de participants, ils ont sillonnĂ© la ville pour pointer du doigt les difficultĂ©s que rencontrent les cyclistes et les axes d’amĂ©lioration que Daniel Leca propose d’apporter en cas d’élection Ă  la Mairie de CompiĂšgne.


A vĂ©lo, ils sont allĂ©s de l’HĂŽtel de Ville Ă  la gare, en passant par le ChĂąteau, l’UTC et le pont Louis XV. Ils ont souhaitĂ© se mettre Ă  la place d’un travailleur, d’un Ă©tudiant ou d’un lycĂ©en en vĂ©lo, d’un touriste ou encore d’un consommateur des boutiques du centre-ville en vĂ©lo. Tous ces cyclistes rencontrent des difficultĂ©s Ă  CompiĂšgne : gros problĂšmes de sĂ©curitĂ©, circulation impossible ou discontinue sur les principaux axes de la ville et difficultĂ© Ă  stationner son vĂ©lo de maniĂšre sĂ»re et harmonieuse.


Daniel LECA et son collectif PACTE n’ont pas besoin de se forcer pour savoir quoi faire afin d’amĂ©liorer la situation. Nombreux sont ceux dans son Ă©quipe Ă  utiliser quotidiennement ou hebdomadairement leur vĂ©lo. Avoir des futurs Ă©lus en vĂ©lo permet de savoir de quoi on parle.👍


đŸ€AprĂšs avoir Ă©tĂ© le seul candidat Ă  avoir consultĂ© en amont les interlocuteurs compiĂ©gnois promouvant la place du vĂ©lo en ville, Daniel Leca soutient les revendications portĂ©es par le collectif de lycĂ©ens, notamment du LycĂ©e polyvalent Charles de Gaulle - CompiĂšgne, et leur projet d’écomobilitĂ©.

Le collectif PACTE soutient Ă©galement les revendications de l’association Au5v - Usagers du VĂ©lo des Voies Vertes et VĂ©loroutes des VallĂ©es de l'Oise, qui demande des liaisons cyclables continues et des parkings vĂ©lo proches des services publics ainsi que des commerces.





đŸ”čPropositions :


🔾Changer en profondeur la vision actuelle en ce qui concerne le vĂ©lo : ne plus considĂ©rer le vĂ©lo comme un loisir mais comme un mode de dĂ©placement Ă  part entiĂšre, complĂ©mentaire des autres formes de mobilitĂ©.


🔾Mettre en place un schĂ©ma global relatif aux mobilitĂ©s douces permettant de mettre en valeur les circulations piĂ©tonnes et vĂ©los dans la ville et son agglomĂ©ration, en y associant la population dans le cadre d’un grand dĂ©bat public avec ateliers ouverts Ă  tous les intĂ©ressĂ©s : scolaires, UniversitĂ©s, associations, entreprises, etc.

Ce schĂ©ma se composera : - D’un Ă©tat des lieux prĂ©cis partagĂ© avec la population. - De la dĂ©finition d’objectifs et de scĂ©narios concernant la complĂ©mentaritĂ© des modes de circulation, incluant des propositions de plan de circulation, plan des mobilitĂ©s douces incluant un plan des modes de dĂ©placement du vĂ©lo dans la ville. La question des PMR sera transversale de l’étude conformĂ©ment Ă  la Loi et non respectĂ©e actuellement Ă  CompiĂšgne. - D’un important volet innovation permettant Ă  notre ville d’ĂȘtre prĂ©curseur en la matiĂšre.


🔾Proposer dĂšs juillet 2020 une programmation pluriannuelle des travaux permettant de rendre la ville de CompiĂšgne accessible aux vĂ©los en fonction de certaines prioritĂ©s : mise en cohĂ©rence des pistes actuelles pour une vraie continuitĂ© des parcours, proposer un circuit d’accĂšs aux principaux espaces nĂ©vralgiques en ville (commerces, entreprises, gare, lieux d’enseignement, etc.), offrir une vision sur la durĂ©e du mandat.


🔾Dans le cadre de notre projet de requalification du quartier de la gare, nous ferons de la place du vĂ©lo et des mobilitĂ©s douces une prioritĂ©. Aussi, plutĂŽt qu’une trĂšs (trop ?) coĂ»teuse passerelle estimĂ©e Ă  prĂšs de 8 millions d’euros, nous privilĂ©gierons l’adjonction d’une passerelle piĂ©tonne, vĂ©lo et PMR sur l’actuel Pont Louis XV. Cette solution Ă  haute qualitĂ© architecturale aura vocation Ă  s’intĂ©grer harmonieusement au paysage urbain, tout en facilitant les mobilitĂ©s douces. De mĂȘme, nous sĂ©curiserons et rendrons accessible la traversĂ©e de l’actuel Pont de Soissons afin de davantage connecter le quartier de Bellicart au quartier de la Gare.


🔾Lancer immĂ©diatement aprĂšs l’élection un plan d’urgence de sĂ©curisation des pistes existantes : Ă©largissement lorsque cela est possible, Ă©clairage, balisage, adaptation de certains parcours incohĂ©rents, suppression des points noirs en matiĂšre de sĂ©curitĂ©, sĂ©curisation des giratoires et de certains carrefours, etc.


🔾RĂ©duire globalement la vitesse en ville et instaurer des zones 20 ou 30 dans les rues les plus dangereuses avec contrĂŽle radar rĂ©gulier.


🔾Adapter le mobilier urbain pour intĂ©grer davantage de parkings Ă  vĂ©lo partout oĂč cela est nĂ©cessaire.


🔾Un meilleur flĂ©chage et une communication renforcĂ©e autour des rĂ©seaux de pistes cyclables existantes et Ă  venir pour en dĂ©mocratiser l’usage.


🔾Lancer une journĂ©e sans voiture pour permettre aux CompiĂ©gnois ainsi qu’à tous les acteurs du centre-ville (commerçants, artistes, associations, habitants, etc.) de s’approprier l’espace public diffĂ©remment.


#Ecomobilite #PACTE2020 #VéloEnVille #FUB #Vélo #Circulation#CompiÚgne2020 #Mobilitésdouces



Donnez votre avis sur nos propositions
Donnez-nous une notePlutĂŽt mauvaisPas trĂšs bienBienTrĂšs bienGĂ©nialDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi ! Votre avis sera pris en compte.